Avis général
   
 
Version imprimable
 
Immigrer et s'installerTravailler au QuébecVivre au QuébecOù s'installer?Apprendre le français

Avis général


Coronavirus (COVID-19)

L’état d’urgence sanitaire déclaré sur tout le territoire québécois le 13 mars 2020 donne au gouvernement du Québec les pouvoirs nécessaires pour mettre en place l’ensemble des mesures visant à assurer la protection de la santé de la population et freiner la propagation du coronavirus (COVID-19).

À ces mesures, s’ajoutent les décisions du gouvernement du Canada concernant notamment la fermeture des frontières. Nous vous invitons à consulter cette page régulièrement afin de suivre l’évolution de la situation.

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) suit de près l’évolution de la situation et mettra à jour continuellement cette page en fonction de l’information disponible.

Information concernant différents services offerts par le MIFI

Cours de français

Tous les cours de français, à temps complet et à temps partiel, actuellement offerts dans les établissements d’enseignement et dans les organismes communautaires sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Pendant la période de suspension des cours de français, les allocations que les élèves reçoivent actuellement dans le cadre du Programme d’aide financière pour la francisation des immigrants (PAFILI) continueront d’être payées :

  • jusqu’à la fin de la suspension des cours pour les élèves du temps complet;
  • jusqu’à la fin de la session pour les élèves du temps partiel.

Accueil du registraire

L’accueil de la Direction du registraire de la francisation situé au 2e étage du 1200, boulevard Saint-Laurent à Montréal est fermé jusqu’à nouvel ordre.

  • Si vous aviez un rendez-vous, nous recommuniquerons avec vous.
  • Si vous avez des documents à nous transmettre, vous pouvez les envoyer par la poste ou les déposer dans notre boîte de dépôt de documents, située au rez-de-chaussée du 1200, boulevard Saint-Laurent à Montréal.

Sessions d’information Premières démarches d’installation (PDI) et Objectif intégration (OI)

Les sessions d’information Premières démarches d’installation (PDI) ainsi que les sessions Objectif intégration (OI) sont suspendues, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Missions de recrutement

Le gouvernement du Québec prend toutes les mesures nécessaires pour freiner le plus possible la propagation du coronavirus (COVID-19). Par mesure de prévention, l’ensemble des missions de recrutement Journées Québec qui avaient été annoncées sont suspendues.

Immigration permanente

Est-ce que le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) continue à traiter les demandes de sélection permanente?
Le Ministère continue à traiter les demandes de sélection permanente, peu importe le programme dans le cadre duquel elles ont été présentées. Actuellement, le gouvernement ainsi que tous les ministères sont mobilisés pour freiner la propagation du virus et pour limiter les impacts de la crise sans précédent que nous traversons. Les mesures gouvernementales prises au cours des derniers jours pour répondre à la situation actuelle pourraient avoir une incidence sur les délais de traitement des demandes.

Une personne détentrice de CSQ qui est au Québec et qui a perdu son emploi pourra-t-elle renouveler ou obtenir son permis de travail?
Pour connaitre les mesures mises en place par le gouvernement fédéral sur l’accès au territoire et sur la délivrance et la validité des permis de travail, consultez la page Coronavirus (COVID-19) du gouvernement du Canada.

Travailleuses et travailleurs étrangers temporaires

Permis de travail

Que se passe-t-il pour une travailleuse ou un travailleur étranger temporaire dont le permis de travail arrive à échéance ou est déjà expiré, qui a perdu son emploi en raison de la COVID-19 et ne peut pas quitter le territoire?
Plusieurs programmes d’aide ont été mis en place par le gouvernement fédéral ainsi que par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) du Québec.

Pour plus de détails, veuillez visiter la page du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (MTESS).   

Pour connaitre les mesures prises par le gouvernement fédéral concernant l’accès au territoire, la délivrance et la validité des permis de travail, consultez la page Coronavirus (COVID-19) du gouvernement du Canada.

Que se passe-t-il pour une travailleuse ou un travailleur étranger temporaire qui avait présenté une demande de prolongation avant l’expiration de son permis de travail initial, mais qui a perdu son emploi en raison de la COVID-19?
Plusieurs programmes d’aide ont été mis en place par le gouvernement fédéral ainsi que par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) du Québec.

Pour plus de détails, veuillez visiter la page du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (MTESS).

Pour connaitre les mesures prises par le gouvernement fédéral concernant l’accès au territoire, la délivrance et la validité des permis de travail, consultez la page Coronavirus (COVID-19) du gouvernement du Canada.

Que se passe-t-il pour une travailleuse ou un travailleur étranger temporaire qui avait un permis de travail ouvert et qui a perdu son emploi en raison de la COVID-19?
Le permis de travail ouvert permet à la travailleuse ou au travailleur temporaire de trouver un nouvel emploi auprès de n’importe quel autre employeur.

Cela dit, la travailleuse ou le travailleur pourrait être admissible à certaines mesures d’aide mise en place par le gouvernement du Québec et du gouvernement fédéral.

Pour plus de détails, veuillez visiter la page du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (MTESS).   

Pour connaitre les mesures prises par le gouvernement fédéral concernant l’accès au territoire, la délivrance et la validité des permis de travail, consultez la page Coronavirus (COVID-19) du gouvernement du Canada.

Programme de l’expérience québécoise (PEQ)

Une travailleuse ou un travailleur étranger temporaire qui a accumulé un an de travail à temps plein au Québec, mais qui a perdu son emploi en raison de la COVID-19, pourra-t-il déposer une demande au PEQ?
Les 12 mois d’expérience de travail à temps plein nécessaire pour être admissible au PEQ n’ont pas à être effectués de façon continue. Les travailleuses ou travailleurs temporaires disposent de 24 mois pour cumuler ces 12 mois d’expérience requis.

Être en poste au moment de la présentation de la demande est aussi une condition de sélection prévue au Règlement sur l’immigration au Québec. Dès qu’ils seront de nouveau en emploi, les travailleuses ou travailleurs étrangers temporaires qui ont l’expérience requise de travail à temps plein au Québec pourront présenter leur demande dans le cadre du PEQ.

Une travailleuse ou un travailleur étranger temporaire qui n’avait pas encore accumulé 12 mois de travail lorsqu’il a perdu son emploi pourra-t-il prendre en compte cette première expérience de travail lorsqu’il présentera une demande au PEQ?
Oui. Les 12 mois d’expérience de travail à temps plein nécessaire pour être admissible au PEQ n’ont pas à être effectués de façon continue.

Les travailleuses ou les travailleurs étrangers temporaires qui ont perdu leur emploi en raison de la COVID-19, et qui auraient voulu présenter une demande dans le cadre du PEQ pourront donc présenter leur demande lorsqu’ils seront de nouveau en emploi et qu’ils auront cumulé 12 mois de travail à temps plein au Québec au cours des 24 mois précédant la date de présentation de la demande.

Étudiantes et étudiants étrangers

Certificat d’acceptation du Québec (CAQ)

Est-ce que le MIFI poursuit le traitement des demandes de CAQ pour études?
Les personnes résidentes temporaires se doivent de conserver un statut d’immigration temporaire valide en tout temps. Le Ministère continue de traiter les demandes de sélection temporaire.

Programme de l’expérience québécoise (PEQ)

Que se passe-t-il pour une étudiante ou un étudiant étranger dont la session est suspendue et qui attendait la délivrance de son diplôme pour présenter une demande dans le PEQ?
L’étudiante ou l’étudiant étranger diplômé peut présenter une demande de sélection permanente dans le cadre du PEQ s’il s’est vu délivrer, par un établissement d’enseignement au Québec, dans les trois ans qui précèdent la date de présentation de sa demande :

  • un diplôme d’études universitaires sanctionnant un baccalauréat, une maîtrise ou un doctorat;
  • un diplôme d’études collégiales techniques ou un diplôme d’études professionnelles au secondaire lequel, seul ou avec une attestation de spécialisation professionnelle obtenue consécutivement, sanctionne 1800 heures ou plus de formation continue et mène à un métier donné.

Le Ministère accepte une attestation de réussite du programme d’études ainsi qu’un relevé des notes final émis par le Registraire de l’institution d’enseignement. Comme les programmes admissibles dans le cadre du PEQ sont d’une durée minimale de 1 800 heures, ces diplômés peuvent obtenir un permis de travail postdiplôme d’une durée de trois ans. La durée de ce permis leur permettra de disposer de tout le temps nécessaire pour présenter leur demande de sélection permanente dans le cadre du PEQ à titre de diplômés ou même à titre de travailleurs étrangers temporaires.

Dépôt des documents

Est-ce qu’il est possible d’envoyer les documents par courriel au lieu de les envoyer par la poste?
La préoccupation du MIFI est d’assurer la protection des renseignements personnels de sa clientèle. Jusqu’à nouvel ordre, tous les documents doivent être envoyés par la poste. Advenant qu’il y ait une modification dans les façons de procéder pour acheminer les documents, notre clientèle sera avisée dans les plus brefs délais.

Est-ce que le MIFI continue d’accepter par courrier des documents en soutien aux demandes (CAQ, CSQ, etc.)?
Le courrier continue d’être réceptionné.

Est-il possible de se présenter en personne pour déposer des documents?
Il est possible de déposer les documents destinés au registraire de la francisation dans la boîte de dépôt de documents, située au rez-de-chaussée du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration au 1200, boulevard Saint-Laurent à Montréal.

Tous les autres documents doivent être envoyés par la poste. Aucun document ne sera réceptionné en personne.

Advenant qu’il y ait une modification dans les façons de procéder pour acheminer les documents, notre clientèle sera avisée dans les plus brefs délais.

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2020-04-02
Portail du gouvernement du Québec