Foire aux questions
   
 
Version imprimable
 
Immigrer et s'installerTravailler au QuébecVivre au QuébecOù s'installer?Apprendre le français

Foire aux questions

Important :
Dès le 22 juillet 2020, de nouvelles conditions de sélection s’appliquent aux personnes candidates qui présentent une demande dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise (PEQ). L’une de ces nouvelles conditions de sélection concerne le conjoint de fait ou l’époux inclus dans la demande de la personne requérante principale. Des mesures transitoires sont également prévues.

Vous êtes une étudiante ou un étudiant étranger diplômé du Québec et vous voulez vous y établir de façon permanente?

Consultez la foire aux questions ci-dessous pour en savoir plus sur les démarches à entreprendre pour présenter une demande de sélection permanente dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) ou du Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ).

 

Programme de l'expérience québécoise (PEQ)

  1. Documents exigés
  2. Délais et échéances
  3. Connaissance du français
  4. Ressources financières
  5. Conjoint et enfants
  6. Représentants en immigration
  7. Situations particulières
  8. Changement de programme

 

Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ)

  1. Documents exigés
  2. Délais et échéances
  3. Compétences linguistiques
  4. Ressources financières
  5. Expériences de travail et offres d’emploi
  6. Conjoint et enfants
  7. Représentants en immigration

 

Programme de l'expérience québécoise (PEQ)

1. Documents exigés

Quels documents sont exigés pour prouver que mon programme d’études est complété?
Pour prouver que votre programme d’études est complété, vous devez joindre deux documents, soit :

  • votre relevé de notes final (l’original ou une copie certifiée conforme par le bureau du registraire de votre établissement d’enseignement);

Et un des documents suivants :

  • votre diplôme (copie certifiée conforme par l’autorité émettrice);
  • une attestation de réussite émise par le bureau du registraire de votre établissement d’enseignement (l’original ou une copie certifiée conforme).

 

Quels documents sont exigés pour l’évaluation de mon expérience de travail acquise après mon programme d’études?
Pour l’évaluation de votre expérience de travail acquise après votre programme d’études, vous devez fournir une photocopie de tous vos permis de travail ainsi que les attestations de travail pour tous les emplois occupés à la suite de l’obtention du diplôme. Les détails concernant les documents à fournir se trouvent dans le formulaire Demande de sélection permanente – Programme de l’expérience québécoise (PEQ) - Diplômé du Québec (A-0520-GF).

Les stages sont-ils considérés comme des expériences de travail dans le PEQ?
L’expérience de travail acquise dans le cadre d’un stage au Québec requis par le programme d’études, à temps partiel ou à temps plein, pour lequel un permis de travail a été délivré par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, peut être reconnue jusqu’à un maximum de trois mois. Dans le cas d’un stage à temps partiel, la période calculée correspond à son équivalent à temps plein.

Quels documents dois-je présenter pour prouver que j’ai suivi au moins trois ans d’études secondaires ou postsecondaires entièrement en français à l’étranger?
Pour prouver que vous avez au moins trois ans d’études secondaires ou postsecondaires suivies à temps plein et entièrement en français à l’étranger, vous devez présenter le document suivant :

  • votre relevé de notes final (l’original ou une copie certifiée conforme) attestant la réussite d’au moins trois années d’études secondaires ou postsecondaires à temps plein et entièrement en français (incluant le mémoire de maîtrise et la thèse de doctorat, le cas échéant).

Si la langue d’enseignement nationale n’est pas exclusivement le français, vous devez également transmettre le document suivant :

  • une attestation de l’établissement d’enseignement émetteur (l’original ou une copie certifiée conforme) indiquant la durée du programme d’études et la langue d’enseignement.

Les copies certifiées conformes doivent provenir d’une autorité reconnue. Consultez la Liste des autorités reconnues dans votre pays.

2. Délais et échéances (pour les demandes présentées dans le PEQ)

À titre de diplômé du Québec, vous pouvez présenter votre demande au PEQ à partir du Québec au plus tard dans les 36 mois suivant l’obtention de votre diplôme.

Que faire si mon permis de travail postdiplôme arrive à échéance pendant le traitement de ma demande de sélection permanente?
Afin de maintenir un statut de résident temporaire valide pendant le traitement de votre demande de sélection permanente et jusqu’au moment où vous deviendrez résident permanent, vous devrez vous assurer d'obtenir les autorisations pour travailler temporairement au Québec. Pour ce faire, votre employeur doit se procurer une Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT) et vous devrez obtenir le consentement du ministre à séjourner au Québec, à moins d’en être exempté. Vous devrez ensuite présenter une demande pour renouveler votre permis de travail au gouvernement fédéral. Il est recommandé d'amorcer les démarches requises au moins trois mois avant l'échéance de votre permis de travail.

Si j’obtiens mon diplôme avant le 31 décembre 2020, puis-je présenter une demande de sélection permanente en vertu des conditions de sélection en vigueur avant les modifications au Règlement sur l’immigration au Québec du 22 juillet 2020?
Tous les étudiants étrangers et les étudiantes étrangères ayant obtenu un diplôme admissible au PEQ ou qui l’obtiendront d’ici le 31 décembre 2020 pourront présenter une demande de sélection permanente en fonction des conditions de sélection qui prévalaient avant le 22 juillet 2020.

Si vous avez terminé votre programme d’études à la session d’automne 2020, soit au 31 décembre 2020 ou avant cette date, vous pourrez bénéficier des conditions de sélection du PEQ qui prévalaient avant le 22 juillet 2020, soit être sélectionné avec un diplôme admissible sans avoir besoin d’acquérir une expérience de travail à la suite du programme d’études, et ce, même si votre attestation de réussite ou votre diplôme est délivré par votre établissement d’enseignement après le 31 décembre 2020.

3. Connaissance du français

Puis-je recevoir une aide (financière ou autre) du Ministère pour l’apprentissage du français?
Si vous avez déjà des compétences en français, vous pourriez avoir accès gratuitement à la formule en autoformation (sans tutorat et avec exercices en autoformation) du service de Francisation en ligne (FEL).
 
Quels documents dois-je présenter pour prouver que j’ai au moins trois ans d’études secondaires ou postsecondaires suivies entièrement en français à l’étranger?
Pour prouver que vous avez au moins trois ans d’études secondaires ou postsecondaires suivies à temps plein et entièrement en français à l’étranger, vous devez présenter le document suivant :

  • votre relevé de notes final (certifié conforme) attestant la réussite d’au moins trois années d’études secondaires ou postsecondaires à temps plein et entièrement en français (incluant le mémoire de maîtrise et la thèse de doctorat, le cas échéant).

Si la langue d’enseignement nationale n’est pas exclusivement le français, vous devez également transmettre le document suivant :

  • une attestation de l’établissement d’enseignement émetteur (certifié conforme) indiquant la durée du programme d’études et la langue d’enseignement.

Les documents doivent être certifiés conformes par une autorité reconnue. Consultez la Liste des autorités reconnues dans votre pays.

Si j’ai suivi un cours de français de niveau 7 à l’oral sur l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes (PDF, 1 923 ko) au début de mon programme d’études, sera-t-il encore valide lorsque je déposerai ma demande de sélection permanente dans le cadre du PEQ?
Le ministère continuera d’accepter l’attestation de réussite d’un cours de français de niveau intermédiaire avancé comme document pouvant être présenté relativement à la connaissance du français dans le cas :

  • des personnes qui l’auraient déjà réussi le jour précédant celui de l’entrée en vigueur du règlement soit le 22 juillet 2020;
  • des personnes qui le suivaient le jour précédant celui de l’entrée en vigueur du règlement soit le 22 juillet 2020;

ou

  • des personnes qui y étaient déjà inscrites le jour précédant celui de l’entrée en vigueur du règlement soit le 22 juillet 2020.

Les cours de français complétés dans les écoles de langues privées du Québec sont-ils acceptés?
Non, les cours de français complétés dans les écoles de langues privées du Québec ne sont pas acceptés.

Les relevés de notes délivrés par une université québécoise ou par un établissement d’enseignement reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur continuent d’être acceptés seulement si vous aviez réussi le cours, étiez en train de le compléter ou y étiez inscrit avant le 22 juillet 2020.

Si je réussis le cours de français de stade intermédiaire, niveau 7 ou 8 selon l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes ou son équivalent figurant dans votre liste de cours admissibles, est-ce que l’exigence linguistique du PEQ est satisfaite?

Vous pouvez présenter une attestation de réussite d’un de ces cours uniquement si vous l’aviez réussi, étiez en train de le compléter ou y étiez inscrit avant le 22 juillet 2020.

La liste des cours de français de niveau secondaire reconnus comme étant de niveau 7 ou plus sur l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes est disponible en ligne au format PDF (264 ko).

Le Ministère peut exiger à tout moment de vérifier ou d’évaluer votre connaissance du français oral lors d’une entrevue. Le résultat de la vérification ou de l’examen du ministre détermine si votre connaissance du français oral répond à la condition de sélection relative à la connaissance du français oral.

4. Ressources financières

Combien d’argent me faut-il pour m’engager à subvenir à mes besoins (et à ceux de ma famille) pendant trois mois?
Le Contrat d’autonomie financière est un acte juridique par lequel vous vous engagez à subvenir à vos besoins essentiels et, le cas échéant, à ceux des personnes qui vous accompagnent au Québec, à savoir votre époux ou conjoint de fait et vos enfants à charge, y compris ceux qui ont déjà la citoyenneté canadienne. La durée du contrat est de trois mois et prend effet à compter de la date à laquelle vous obtenez la résidence permanente.

Les barèmes en vigueur sont indiqués dans le formulaire Contrat d’autonomie financière - Travailleurs qualifiés, entrepreneurs et travailleurs autonomes A-0522-OF (PDF, 160 ko).

5. Conjoint et enfants

Est-ce que la connaissance du français du conjoint ou de l’époux qui est inclus dans la demande est évaluée?
Le conjoint ou l’époux qui est inclus dans la demande d'une requérante ou d'un requérant principal devra démontrer un niveau en français à l’oral de niveau 4 selon l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes (PDF, 1923 ko). Si le conjoint ne peut démontrer la connaissance du français exigée, la demande de sélection permanente sera refusée.

Cette exigence de la connaissance du français à l’oral de niveau 4 pour le conjoint entrera en vigueur le 22 juillet 2021. Le conjoint ou l'époux accompagnateur a accès aux services de francisation offerts par le Ministère, à temps complet ou à temps partiel, de même qu’à une allocation.

Les conjoints ou les époux qui sont inclus dans une demande de sélection permanente d’une travailleuse ou d’un travailleur étranger temporaire séjournant au Québec qui était titulaire d’un permis de travail valide au 21 juillet 2020 n’ont pas à démontrer la connaissance du français oral, et ce, peu importe la date de la présentation de la demande.

À noter que les mêmes types de documents pouvant être présentés à l’appui de la démonstration de la connaissance du français par la requérante ou le requérant principal peuvent être présentés à l’appui de la démonstration de la connaissance du français de la personne conjointe.

Puis-je inclure mon époux ou conjoint de fait et mes enfants dans ma demande de sélection permanente?
Oui, tout à fait. Vous devez remplir une seule demande de sélection permanente pour vous et les membres de votre famille, même si ces derniers ne vous accompagnent pas.

6. Représentants en immigration

Est-il recommandé d’utiliser les services d’un avocat ou d’un consultant en immigration?
Avant de retenir les services d’un consultant en immigration ou de toute autre personne rémunérée, vous devez savoir qu’aucun traitement prioritaire ou particulier n’est accordé à une demande qui est présentée par un représentant. Il n’est donc pas nécessaire de recourir aux services d’une personne rémunérée pour entreprendre vos démarches d’immigration.

Toutefois, si vous décidez d’avoir recours aux services d’une personne rémunérée, vous devez savoir que seules les personnes suivantes sont autorisées à vous représenter auprès du Ministère :

7. Situations particulières (PEQ)

Puis-je présenter ma demande de sélection permanente si je n'ai pas étudié à temps plein?
Pour être admissible à présenter une demande de sélection permanente, il faut avoir séjourné temporairement au Québec dans le but principal d’y étudier et avoir respecté les conditions de votre séjour dont celle d’avoir fait de vos études votre principale activité.

Les seules périodes pendant lesquelles vous pouvez ne pas être aux études à temps plein sont les suivantes : les congés des fêtes (fin décembre – début janvier) et la période estivale (où vous pouvez ne suivre aucun cours).

Si mon programme d’études comporte une ou des sessions réalisées dans une autre université canadienne (hors Québec), suis-je admissible pour une demande de sélection permanente?
Pour être admissible, vous devez avoir séjourné et étudié au Québec pendant au moins la moitié de la durée de votre programme d’études.

Mon CSQ sera-t-il annulé si je m’inscris à un autre programme d’études au Québec ou au Canada avant d’avoir reçu la résidence permanente?
Le Ministère communiquera avec vous pour savoir si vous souhaitez maintenir votre demande de résidence permanente ou si vous souhaitez retourner aux études. Si vous souhaitez retourner aux études, votre CSQ sera annulé compte tenu qu’un travailleur qualifié est un ressortissant étranger qui s’établit au Québec pour y occuper un emploi. Vous pourrez toutefois présenter une nouvelle demande au moment opportun.

Si vous décidez de poursuivre vos études, vous devrez présenter une nouvelle demande de sélection temporaire pour études.

Pourquoi certaines personnes sont-elles convoquées en entrevue alors que les demandes sont censées être traitées sur dossier?
La Loi sur l’immigration au Québec prévoit que le ministre peut demander à la personne qui lui a présenté une demande de sélection permanente de lui démontrer la véracité des faits contenus dans ses déclarations. Pour ce faire, il peut exiger tout renseignement ou document qu’il juge pertinent et cette personne devra les lui fournir dans le format et le délai prescrits. Le ministre peut également convoquer cette personne à une entrevue.

Le ministre peut convoquer une personne à une entrevue notamment afin d’établir l’authenticité, l’intégrité ou la validité des documents contenus dans sa demande.

En vertu de la Loi sur l’immigration au Québec, le ministre a la responsabilité de sélectionner des ressortissants étrangers aptes à intégrer le marché du travail et à participer en français à la vie collective du Québec.

Les stages sont-ils considérés comme des expériences de travail dans le PEQ?
L’expérience de travail acquise dans le cadre d’un stage au Québec requis par le programme d’études, à temps partiel ou à temps plein, pour lequel un permis de travail a été délivré par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, peut être reconnue jusqu’à un maximum de trois mois. Dans le cas d’un stage à temps partiel, la période calculée correspond à son équivalent à temps plein.

8. Changement de programme

Puis-je déposer une demande de sélection permanente si je pense m’inscrire à un autre programme d’études après celui que je suis en train de suivre ou celui que je viens de compléter?
Si vous présentez une demande de sélection permanente, cela signifie que vous avez l’intention de vous établir au Québec pour y occuper un emploi. Si vous avez pris la décision de vous inscrire à un nouveau programme d’études, vous ne pouvez pas présenter une demande de sélection permanente à titre de travailleuse ou travailleur qualifié. De plus, selon les nouvelles conditions, vous devez avoir acquis une expérience de travail à la suite de l’obtention de votre diplôme et être en emploi au moment de la présentation de la demande.

La décision d’accepter ma demande de sélection permanente sera-t-elle annulée si je m’inscris à un autre programme d’études au Québec ou au Canada avant d’avoir reçu la résidence permanente?
Le Ministère communiquera avec vous pour savoir si vous souhaitez maintenir votre demande de résidence permanente ou si vous souhaitez retourner aux études. Si vous souhaitez retourner aux études, votre CSQ sera annulé compte tenu qu’un travailleur qualifié est un ressortissant étranger qui s’établit au Québec pour y occuper un emploi. Vous pourrez toutefois présenter une nouvelle demande au moment opportun.

Si vous décidez de poursuivre vos études, vous devrez présenter une nouvelle demande de sélection temporaire pour études.

Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ)

1. Documents exigés

Quels documents dois-je présenter pour faire reconnaître des expériences de travail acquises dans mon pays d’origine?
Si votre demande de sélection permanente en ligne répond aux conditions de l’examen préliminaire, une liste personnalisée des documents exigés sera transmise.

2. Délais et échéances

Si mon CAQ et mon permis d’études arrivent à échéance pendant le traitement de ma demande de sélection permanente déposée dans le cadre du PRTQ, dois-je les renouveler?
Cela dépend de vos intentions à l’échéance de votre CAQ et de votre permis d’études :

  • Si vos études se prolongent au-delà de la date de fin de votre CAQ pour études, vous devez faire une nouvelle demande de sélection temporaire pour études. Il vous est conseillé de faire cette demande au moins trois mois avant la date d’expiration de votre permis d’études.
  • Si vous avez terminé avec succès votre programme d’études, vous pourriez avoir l’autorisation d'occuper un emploi, sous certaines conditions. Vous devrez cependant obtenir un permis de travail au préalable.

Puis-je déposer une demande de sélection permanente si je pense m’inscrire à un autre programme d’études après celui que je suis en train de suivre ou celui que je viens de compléter?
Si vous déposez une demande de sélection permanente, cela signifie que vous avez l’intention de vous établir au Québec pour y occuper un emploi. Si vous avez pris la décision de vous inscrire à un nouveau programme d’études, vous ne pouvez pas présenter une demande de sélection permanente à titre de travailleur qualifié.

Seuls les diplômes complétés avant la présentation de la demande seront considérés dans l’attribution des points à la grille de sélection.

Mon CSQ sera-t-il annulé si je m’inscris à un autre programme d’études au Québec ou au Canada avant d’avoir reçu la résidence permanente?
Le Ministère communiquera avec vous pour savoir si vous souhaitez poursuivre votre demande de résidence permanente ou si vous souhaitez retourner aux études. Si vous souhaitez retourner aux études, votre demande de sélection permanente ne sera pas acceptée. Si vous désirez par la suite présenter une nouvelle demande, vous devrez soumettre un nouveau dossier et payer les droits exigibles d’études de dossier.

3. Compétences linguistiques

Puis-je recevoir une aide (financière ou autre) du Ministère pour l’apprentissage du français?
Si vous avez déjà des compétences en français, vous pourriez avoir accès gratuitement à la formule en autoformation (sans tutorat et avec exercices en autoformation) du service de Francisation en ligne (FEL).

Y a-t-il une limite de validité au test de français pour être admissible lorsque je dépose ma demande de sélection permanente?
Les résultats aux tests de langues standardisés reconnus par le Ministère doivent dater de moins de deux ans au moment de la présentation de la demande.

Les tests d’anglais TOEFL sont-ils acceptés dans le PRTQ?
Non, le TOEFL n’est pas accepté. Le seul test d’évaluation de l’anglais reconnu par le Ministère est l’IELTS (International English Language Testing System).

Sur le site Internet du International English Language Testing System, vous trouverez la liste actualisée des centres agréés.

4. Ressources financières

Combien d’argent me faut-il pour m’engager à subvenir à mes besoins (et à ceux de ma famille) pendant trois mois?
Le Contrat d’autonomie financière est un acte juridique par lequel vous vous engagez à subvenir à vos besoins essentiels et, le cas échéant, à ceux des personnes qui vous accompagnent au Québec, à savoir votre époux ou conjoint de fait et vos enfants à charge, y compris ceux qui ont déjà la citoyenneté canadienne. La durée du contrat est de trois mois et prend effet à compter de la date à laquelle vous obtenez la résidence permanente.

Les barèmes en vigueur sont indiqués dans le formulaire Contrat d’autonomie financière - Travailleurs qualifiés, entrepreneurs et travailleurs autonomes A-0522-OF (PDF, 160 ko).

5. Expériences de travail et offres d’emploi

Est-ce que mon expérience de travail acquise au Québec pendant mes études est prise en compte dans la grille de sélection du PRTQ?
Vos expériences de travail acquises au Québec pendant vos études peuvent être reconnues dans le cadre du PRTQ, à condition qu’elles aient été acquises :

  • légalement au cours des cinq années précédant la date de présentation de votre demande de sélection permanente;
  • dans une profession de niveau de compétence supérieur à « D » au sens de la Classification nationale des professions (CNP).

Les professions de niveau « D » sont des emplois manuels qui prévoient généralement une formation en cours d’emploi ou des emplois qui n’exigent aucune formation scolaire particulière (par exemple : un emploi dans la restauration rapide).

L’expérience de travail peut être acquise à temps partiel ou à temps plein dans des emplois rémunérés.

Les stages, rémunérés ou non, effectués en cours d’apprentissage, de formation ou de spécialisation sanctionnés par un diplôme sont reconnus légalement comme expérience professionnelle.

Si j’ai travaillé à temps partiel (20 h/sem), est-ce que ces expériences sont prises en compte dans le PRTQ?
Vos expériences de travail acquises dans le cadre d’un travail à temps partiel peuvent être reconnues, à condition qu’elles aient été acquises :

  • légalement au Québec ou à l’étranger, au cours des cinq années précédant la date de présentation de votre demande de sélection permanente;
  • dans une profession de niveau de compétence supérieur à « D » au sens de la Classification nationale des professions (CNP).

Les professions de niveau « D » sont des emplois manuels qui prévoient généralement une formation en cours d’emploi ou des emplois qui n’exigent aucune formation scolaire particulière (par exemple : un emploi dans la restauration rapide).

Les stages sont-ils considérés comme des expériences de travail dans le PRTQ?
Les stages, rémunérés ou non, effectués en cours d’apprentissage, de formation ou de spécialisation et sanctionnés par un diplôme, peuvent être reconnus comme expérience professionnelle dans le PRTQ, à condition qu’ils aient été effectués :

  • légalement au Québec ou à l’étranger, au cours des cinq années précédant la date de présentation de votre demande de sélection permanente;
  • dans une profession de niveau de compétence supérieur à « D » au sens de la Classification nationale des professions (CNP).

Les professions de niveau « D » sont des emplois manuels qui prévoient généralement une formation en cours d’emploi ou des emplois qui n’exigent aucune formation scolaire particulière (par exemple : un emploi dans la restauration rapide).

Y a-t-il des expériences de travail qui ne sont pas reconnues dans la grille de sélection?
Les expériences de travail ne sont pas reconnues :

  • si elles ne sont pas rémunérées (sauf celles effectuées en cours d’apprentissage, de formation ou de spécialisation et sanctionnés par un diplôme);
  • si elles n’ont pas été acquises légalement au Québec ou à l’étranger, au cours des cinq années précédant la date de présentation de votre demande de sélection permanente;
  • si elles découlent d’une profession de niveau de compétence inférieur à « C » au sens de la Classification nationale des professions (CNP).

Les professions de niveau « D » sont des emplois manuels qui prévoient généralement une formation en cours d’emploi ou des emplois qui n’exigent aucune formation scolaire particulière (par exemple : un emploi dans la restauration rapide).

Mes expériences de travail postdoctorales peuvent-elles être prises en compte dans le volet Travailleuse ou travailleur étranger temporaire du PEQ?
Pour être prises en compte dans le volet Travailleuse ou travailleur étranger temporaire du PEQ, les expériences de travail postdoctorales doivent répondre aux conditions du PEQ applicables aux candidats travailleurs.

Que faut-il faire pour obtenir des points au critère « offre d’emploi validée » dans le PRTQ?
Une travailleuse ou un travailleur étranger ayant une offre d’emploi permanent validée par le Ministère d’un employeur québécois peut obtenir des points additionnels au critère « offre d’emploi validée » lors de la sélection. Pour être admissibles, l’employeur et le travailleur doivent répondre à plusieurs conditions et suivre les étapes indiquées à la page Faire une demande de validation d'une offre d'emploi permanent pour embaucher un travailleur étranger permanent.

6. Conjoint et enfants

Comment puis-je prouver que je suis véritablement conjoint de fait?
Voici des documents qui peuvent prouver l’union de fait :

  • une preuve de la copropriété d’un immeuble résidentiel;
  • des baux résidentiels ou des reçus de location communs;
  • des factures de services publics partagés, notamment des factures :
      • d’électricité,
      • de gaz,
      • de téléphone,
      • de comptes de services publics;
  • des documents personnels importants portant la même adresse, notamment :
      • un permis de conduire,
      • des polices d’assurance,
      • des pièces d’identité.

Puis-je inclure mon époux ou conjoint de fait et mes enfants dans ma demande de sélection permanente dans le cadre du PRTQ?
Vous devez indiquer votre époux ou conjoint de fait, ainsi que vos enfants à charge, qu’ils vous accompagnent ou non, dans une seule demande de sélection permanente.

Si j’ai obtenu un CSQ dans le cadre du PRTQ, pourrais-je faire une demande de sélection temporaire pour études pour mon enfant?
Oui. Vous devrez faire une demande de sélection temporaire pour études pour votre enfant, tant et aussi longtemps que vous n’aurez pas obtenu la résidence permanente.

7. Représentants en immigration

Est-il recommandé d’utiliser les services d’un avocat ou d’un consultant en immigration?
Aucun traitement prioritaire ou particulier n’est accordé à une demande qui est présentée par un représentant. Il n’est donc pas nécessaire de recourir aux services d’une personne rémunérée pour entreprendre vos démarches d’immigration.

Toutefois, si vous décidez tout de même de faire appel à une personne rémunérée, consultez d’abord la page Recours aux services d’une personne rémunérée.

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2020-07-22
Portail du gouvernement du Québec