Les droits et les responsabilités des Québécoises et des Québécois
 
Vous êtes ici : Accueil – Immigrer au Québec > Vivre au Québec > Partager les valeurs clés du Québec > Les droits et les responsabilités des Québécoises et des Québécois
 
 
Version imprimable
 
Immigrer et s'installerTravailler au QuébecVivre au QuébecOù s'installer?Apprendre le français

Les droits et les responsabilités des Québécoises et des Québécois

Au Québec, la Charte des droits et libertés de la personne vise à faire connaître et à faire respecter les droits et libertés de la personne.

La Charte s’applique à toutes les personnes qui vivent au Québec, quelles que soient leurs convictions. Elle couvre différentes catégories de droits :

  • Les libertés et droits fondamentaux
  • Le droit à l’égalité
  • Les droits politiques
  • Les droits judiciaires
  • Les droits économiques et sociaux

Selon la Charte des droits et libertés de la personne, toutes les personnes sont égales en valeur et en dignité et peuvent bénéficier des mêmes protections juridiques, peu importe leurs traits ou leurs caractéristiques personnelles :

  • La race
  • La couleur de peau
  • Le sexe
  • L’identité ou l’expression de genre
  • La grossesse
  • L’orientation sexuelle
  • L’état civil
  • L’âge
  • La religion
  • Les convictions politiques
  • La langue
  • L’origine ethnique ou nationale
  • La condition sociale
  • Le handicap

Au Québec, les droits et libertés de chaque personne sont inséparables de ceux d’autrui et du bien-être général.

Les droits fondamentaux

Les droits fondamentaux assurent le respect de la dignité humaine et protègent les valeurs de liberté et d’égalité.

Ils incluent les droits :

  • À la vie
  • À la sûreté
  • À l’intégrité
  • À la liberté de sa personne
  • À la vie privée

Les droits fondamentaux garantissent aussi la protection de la liberté :

  • De conscience
  • De religion
  • D’opinion
  • D’expression
  • De réunion pacifique
  • D’association

Puisque les droits fondamentaux s’exercent en société, il existe certaines limites à leur application. Ils ne doivent pas entrer en conflit avec les principes suivants :

  • Les valeurs démocratiques;
  • La laïcité de l’État;
  • L’ordre public;
  • Le bien-être de la population québécoise.

La non-violence

La non-violence est très importante pour la société québécoise. Elle est présente dans tous les domaines de la vie privée et de la vie publique au Québec. La société québécoise favorise la résolution des conflits par la négociation.

De plus, la discrimination est interdite dans tous les domaines de la vie quotidienne comme :

  • L’emploi
  • Le logement
  • L’accès aux commerces
  • L’accès aux lieux publics

Liens utiles

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2019-12-27
Portail du gouvernement du Québec