Référentiel commun en francisation
 
Vous êtes ici : Accueil – Immigrer au Québec > Partenaires du Ministère > Partenaires en francisation > Référentiel commun en francisation
 
 
Site officiel du gouvernement du Québec
Version imprimable
 

Référentiel commun en francisation

Référentiel commun
Qu’est-ce que le référentiel commun en francisation?
En quoi consiste l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes?
En quoi consiste le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec?
À qui s’adressent l’Échelle et le Programme-cadre?
Pourquoi se doter d’un référentiel commun en francisation au Québec?

Échelle québécoise des niveaux de compétence en français
Qu'est-ce qu'un niveau de compétence en français?
D'où vient la notion de niveaux de compétence?
Qu'est-ce qui a motivé l'élaboration de l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes?
Qui a contribué à l’élaboration des niveaux de compétence?
Quelle est la pertinence d'avoir des niveaux de compétence partagés par l'ensemble des intervenants de la francisation?
Combien y a-t-il de niveaux de compétence?
Liens utiles

Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec
Quels sont les niveaux de l’Échelle couverts par le Programme-cadre?
Quels sont les deux volets du Programme-cadre?
Quelle est l’approche pédagogique privilégiée dans le Programme-cadre?
En quoi le Programme-cadre est-il différent du Programme général d’intégration linguistique (PGIL)?

Référentiel commun

Qu’est-ce que le référentiel commun en francisation?

Dans le cadre de l’harmonisation des services gouvernementaux de francisation, le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion et le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ont décidé de travailler en concertation pour élaborer un référentiel commun propre au Québec. Ce référentiel est constitué de deux documents : l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes (PDF, 1,9 Mo) et le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec (PDF, 2,6 Mo). Ces deux documents de référence servent de norme commune au Québec pour l'évaluation des compétences langagières et l'enseignement du français aux personnes immigrantes scolarisées.

Haut de page

En quoi consiste l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes?

C’est un cadre de référence commun, propre au Québec, qui décrit sous forme de comportements observables les compétences en français des personnes immigrantes. Il permet de dresser le portrait linguistique de ces personnes à chacune des étapes de leur parcours d’immigration et d’intégration, et ce, dans un langage univoque qui rend compte des compétences acquises et de la progression des apprentissages. L’Échelle constitue la pierre d’assise sur laquelle sont bâtis les programmes et les tests d’évaluation des compétences en français.

Haut de page

En quoi consiste le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec?

Issu de l’Échelle, le Programme-cadre établit une norme commune au Québec en matière d’enseignement du français à des personnes immigrantes adultes. Il présente un ensemble d’objets d’apprentissage servant à l’élaboration des programmes d’études et des activités d’enseignement. Le Programme-cadre vise à harmoniser le contenu des cours de français offerts aux personnes immigrantes par les établissements d’enseignement et les organismes communautaires mandataires du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et par les commissions scolaires qui relèvent du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Il comporte aussi des éléments de contenu qui favorisent l’intégration culturelle des personnes immigrantes et le développement de leur compétence interculturelle, c'est-à-dire les repères socioculturels les plus utiles, les valeurs communes de la société québécoise et les liens entre ces valeurs et les divers domaines d’action de la personne en société.

Haut de page

À qui s’adressent l’Échelle et le Programme-cadre?
Le référentiel commun, composé de l’Échelle et du Programme-cadre, s’adresse :

  • aux concepteurs de matériel didactique (activités d’évaluation, contenus de cours destinés aux personnes immigrantes adultes, etc.);
  • aux professeurs de français du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS);
  • aux employés œuvrant en francisation au MIDI et au MELS;
  • aux partenaires en francisation du MIDI (universités, cégeps, OBNL, commissions scolaires).

Haut de page

Pourquoi se doter d’un référentiel commun en francisation au Québec?

Les objectifs du référentiel commun en francisation sont :

  • de permettre une évaluation équivalente des compétences en français dans tout le Québec;
  • de fournir aux personnes immigrantes un contenu de cours équivalent, quel que soit le type d’établissement fréquenté (MIDI ou MELS) au Québec, favorisant ainsi leur intégration à la vie sociale et au marché du travail québécois;
  • d’harmoniser les services gouvernementaux de francisation actuellement offerts et d’optimiser l’utilisation des ressources.

Haut de page

Échelle québécoise des niveaux de compétence en français

Qu'est-ce qu'un niveau de compétence en français?

Il s'agit d'une description de la compétence d'une personne tant à l'oral qu'à l'écrit à un moment de son apprentissage du français.

Haut de page

D'où vient la notion de niveaux de compétence?

La notion de niveaux de compétence n'est pas nouvelle en didactique des langues. Plusieurs pays ont réalisé des projets visant à établir des descriptions de niveaux qui constituent une échelle descriptive de la performance langagière. Au Canada, les Canadian Language Benchmarks (CLB) ont été élaborés par un groupe de travail pour faire suite à une nouvelle politique sur les cours d'anglais langue seconde offerts aux personnes immigrantes adultes. Les niveaux de compétence proposés par le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion s'inspirent des CLB.

Haut de page

Qu'est-ce qui a motivé l'élaboration de l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes?

La multiplicité des intervenants en francisation des personnes immigrantes adultes et la diversité des contextes d'apprentissage du français langue seconde ont fait ressortir la nécessité d'adopter des balises communes pour définir la compétence en français langue seconde.

Haut de page

Qui a contribué à l'élaboration des niveaux de compétence?

De 1997 à 1999, une première échelle a été élaborée par un groupe de chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université McGill et d'experts du ministère des Relations avec les citoyens et de l'Immigration (MRCI). Des représentants du ministère de l'Éducation (MEQ), des commissions scolaires, des organismes communautaires, des collèges et des universités ont été appelés à collaborer à l’élaboration de l’Échelle. En 2008, le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles s’est associé à l’Université de Montréal pour réaliser la mise à jour de l’Échelle. Ce projet a été supervisé par des représentants du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, de l’Office québécois de la langue française, de commissions scolaires, d’organismes communautaires, de collèges et d’universités.

Haut de page

Quelle est la pertinence d'avoir des niveaux de compétence langagière partagés par l'ensemble des intervenants de la francisation?

Les descriptions de niveaux de compétence établissent des jalons auxquels on peut se référer pour situer la performance langagière en français d'une personne. Le fait de disposer de jalons communs permet :

  • d'adopter un langage commun;
  • de mieux arrimer les programmes de formation;
  • d'élaborer des instruments à des fins d'évaluation;
  • d'évaluer les compétences langagières globales des nouveaux arrivants;
  • de mieux orienter les apprenants vers les milieux de formation appropriés
  • de faciliter les références à l'emploi;
  • de préciser les compétences en français exigées par le Ministère aux fins de la sélection des personnes immigrantes.

Haut de page

Combien y a-t-il de niveaux de compétence?

L’Échelle comporte douze niveaux et se base sur quatre compétences : production orale, compréhension orale, production écrite et compréhension écrite. Les niveaux sont répartis en trois stades :

Stade I - DÉBUTANT

Niveaux 1 à 4

Stade II - INTERMÉDIAIRE Niveaux 5 à 8
Stade III - AVANCÉ Niveaux 9 à 12
 

Haut de page

Liens utiles

Haut de page

Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec

Quels sont les niveaux de l’Échelle qui sont couverts par le Programme-cadre?

Le Programme-cadre reflète la répartition et l’évolution des objets d’apprentissage pertinents pour les stades débutant et intermédiaire. Cela correspond aux niveaux 1 à 8 de l’Échelle pour chacune des quatre compétences : production orale, compréhension orale, production écrite, compréhension écrite.

Haut de page

Quels sont les deux volets du Programme-cadre?

Le premier volet décrit, à partir de chaque compétence langagière à acquérir, les contenus de formation en termes de domaines d’action et de situations d’apprentissage, d’intentions de communication, de structure du message, de lexique, de grammaire, de phonétique et de graphie.

Le second volet présente des repères socioculturels et les valeurs communes de la société québécoise. Il décrit également la compétence interculturelle que les personnes immigrantes devront développer durant le cursus de formation.

Haut de page

Quelle est l’approche pédagogique privilégiée dans le Programme-cadre?

Le Programme-cadre aborde l’enseignement de la langue française au moyen de l’approche communicative. La langue est considérée commun un outil d’interaction sociale. Dans le prolongement d’une approche communicative, une approche de type actionnelle se profile. Celle-ci considère avant tout la personne qui apprend une langue comme un acteur social ayant à accomplir des tâches dans des circonstances et un environnement donnés, à l’intérieur de domaines d’action variés.

Haut de page

En quoi le Programme-cadre est-il différent du Programme général d’intégration linguistique (PGIL)?

Le Programme-cadre est développé par niveaux de compétence alors que le Programme général d’intégration linguistique était développé par objectifs situationnels.

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2016-03-11
Portail du gouvernement du Québec