Aide familiale résidante – Prolongation du séjour chez le même employeur
 
 
 
Site officiel du gouvernement du Québec
Version imprimable
 
Immigrer et s'installerTravailler au QuébecVivre au QuébecOù s'installer?Apprendre le français au Québec ou à l'étranger

Aide familiale résidante – Prolongation du séjour chez le même employeur

Vous pouvez prolonger votre séjour chez votre employeur de deux façons :

  • Vous pouvez, avec l'accord de votre employeur, décider de ne pas résider chez lui. Le cas échéant, vous ne ferez plus partie du Programme des aides familiaux (PAF). Pour prolonger votre séjour comme personne offrant des soins à domicile, votre employeur devra effectuer les démarches d'embauche du Programme des travailleurs étrangers temporaires – Postes à bas salaire – Personne offrant des soins à domicile.  
  • Vous pouvez décider de continuer à résider chez votre employeur. Le cas échéant, vous continuerez à faire partie du Programme des aides familiaux (PAF).

    Voici les démarches que vous devrez effectuer auprès des gouvernements québécois et canadien :

 

  1. Vous devez effectuer les démarches auprès du gouvernement du Québec.

    – obtenir un Certificat d'acceptation du Québec (CAQ) auprès du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion. Pour cela, vous devez vous procurer les documents suivants :

    – la lettre de votre employeur qui confirme son intention de prolonger votre emploi comme aide familiale résidante. Cette lettre doit comporter la durée prévue de l’emploi et le salaire proposé, être datée et être signée;
    – le formulaire Demande de certificat d’acceptation (CAQ) pour travail temporaire dûment rempli et signé par vous ainsi que le paiement des frais exigés pour l’examen d’une demande de CAQ;
    – une copie de votre dernier feuillet de renseignements aux fins de l’impôt (T-4);
    – une copie de votre permis de travail actuel délivré par Citoyenneté et Immigration Canada;
    – un nouveau Contrat de travail type d'une aide familiale résidante signé par vous et par chacun des employeurs.


    – faire parvenir ces documents par la poste à la Direction de l’immigration temporaire au moins quatre mois avant l’expiration de votre permis de travail.

    Au cours de l'évaluation de votre demande, vous pourriez être invité à vous présenter au domicile de la personne qui recevra les soins.

    Si les documents sont rédigés dans une langue autre que le français ou l’anglais, ceux-ci devront être traduits par un traducteur reconnu officiellement dans votre pays de résidence. Ces documents devront aussi comporter le sceau et la signature du traducteur.


  1. Vous devrez ensuite effectuer la démarche suivante auprès du gouvernement canadien :

    soumettre par la poste ou en ligne une demande de permis de travail auprès du Centre de traitement des demandes de Vegreville en Alberta. Pour obtenir de l'information à ce sujet, consultez le site de Citoyenneté et Immigration Canada.


 

  CONSEIL PRATIQUE  
Vous pouvez bénéficier gratuitement de l’aide et des services-conseils confidentiels du Service d’interprète, d’aide et de référence aux immigrants durant toute la période de votre participation au Programme des aides familiaux du Canada. Vous pourrez notamment y obtenir de l’information et des conseils sur le fonctionnement du programme, les lois et règlements en vigueur, les cours de français et autres activités d’intégration.  
     

 

Liens utiles

Prenez connaissance du document Les normes du travail au Québec et les domestiques résidant chez l'employeur (PDF, 601 Ko) pour connaître les dispositions de la loi du Québec qui vous concernent.

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2017-11-10
Portail du gouvernement du Québec