Études des enfants
 
 
 
Site officiel du gouvernement du Québec
Version imprimable
 
Immigrer et s'installerTravailler au QuébecVivre au QuébecOù s'installer?Apprendre le français au Québec ou à l'étranger

Études des enfants de travailleurs temporaires

Autorisations pour étudier au Québec

Généralement, l’enfant mineur qui accompagne ses parents au Québec ou qui vient rejoindre au Québec un de ses parents titulaire d’un permis de travail doit obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études ainsi qu’un permis d’études délivré par le gouvernement du Canada. Ces exigences s’appliquent à l’enfant mineur à partir de l’éducation primaire.

Les enfants mineurs de parents travailleurs temporaires n’ont pas besoin de certificat d’acceptation du Québec pour études ou de permis d’études s’ils arrivent au Québec avant d’avoir atteint l’âge de fréquenter un établissement scolaire.

Pour que l’enfant puisse fréquenter la maternelle, l’école primaire ou l’école secondaire, le travailleur temporaire doit faire une demande d’admission auprès de la commission scolaire qui couvre son lieu de résidence.

Dans le système scolaire public québécois – éducation préscolaire et enseignement primaire et secondaire –, les enfants d’une personne qui séjourne légalement au Québec à titre de travailleur temporaire ne paient pas de droits de scolarité. Quant aux droits de scolarité des enfants de travailleurs temporaires inscrits dans un établissement privé ou dans un établissement d’enseignement collégial ou universitaire, ils sont identiques à ceux des résidants du Québec.

Langue d’études

Même si en vertu de la Charte de la langue française, les enfants doivent fréquenter l’école francophone jusqu’à la fin de leurs études secondaires, les travailleurs étrangers temporaires ont la possibilité de choisir la langue et l’établissement d’enseignement de leurs enfants pour la durée de leur séjour.

Études en français

Les enfants inscrits au secteur public mais n’ayant pas une connaissance suffisante du français sont intégrés dans des classes d’accueil afin d’apprendre le français de base, et ce, jusqu’à ce qu’ils soient en mesure d’intégrer les cours ordinaires.

Études en anglais

Le travailleur temporaire qui veut inscrire un enfant dans un établissement où l’enseignement est donné en anglais doit demander une autorisation temporaire auprès de l’établissement concerné. Le certificat de naissance de l’enfant ou, à défaut, tout autre document officiel attestant la date de naissance de l’enfant, son sexe et sa filiation est alors requis.

 

Pour en savoir plus

Étudiants étrangers - Obtenir les autorisations pour étudier au Québec
Vivre au Québec - Éducation

 

Lien utile

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2016-03-11
Portail du gouvernement du Québec