Exigences envers l’employeur pour le recrutement d'une aide familiale résidante déjà au Canada
 
Vous êtes ici : Accueil – Immigrer au Québec > Employeurs > Embaucher un travailleur étranger temporaire > Programme des aides familiaux du Canada > Exigences envers l’employeur pour le recrutement d'une aide familiale résidante déjà au Canada
 
 
Site officiel du gouvernement du Québec
Version imprimable
 

Exigences envers l’employeur pour le recrutement d'une aide familiale résidante déjà au Canada

Pour embaucher une aide familiale résidante, vous devez obtenir une autorisation émise conjointement par le gouvernement du Québec (ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion) et le gouvernement du Canada (Emploi et Développement social Canada – Service Canada).

Pour obtenir cette autorisation, vous devez :

  • avoir fait des efforts minimaux de recrutement pour trouver de la main-d’œuvre au Québec;
  • démontrer que vous avez besoin d’une aide familiale à plein temps;
  • démontrer que l’aide familiale va travailler pour vous dans une maison privée;
  • démontrer que l’aide familiale va vivre sous votre toit ou dans la maison où les soins sont donnés;
  • démontrer que l’aide familiale disposera d’une chambre privée, meublée, chauffée et aérée dans votre maison ou dans la maison où les soins sont donnés, et que sa porte de chambre est munie d’un verrou de sûreté;
  • certifier que la personne qui doit recevoir les soins est :
    • âgée de 18 ans ou moins; ou
    • âgée de 65 ans ou plus; ou
    • atteinte d’une invalidité.

À titre d’employeur, vous devrez aussi :

  • payer l'assurance maladie de l'aide familiale, et ce, sans frais pour elle, jusqu'à ce qu'elle devienne admissible au régime de la Régie de l’assurance maladie du Québec;
  • inscrire l'aide familiale à la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Québec;
  • verser les cotisations requises pour que l’aide familiale bénéficie de la protection accordée par la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles;
  • assumer les services, les droits et les coûts d'une agence de recrutement ou d'un organisme tiers si vous avez recours à un tel organisme pour recruter l'aide familiale. Vous ne pouvez pas recouvrer ces frais auprès de l’aide familiale;
  • assumer les coûts de transport de l'aide familiale pour lui permettre de se rendre à son lieu de travail au Québec à partir de son pays de résidence permanente. Si l'aide familiale se trouve déjà au Canada, vous devez assumer les coûts de transport pour qu'elle puisse se rendre à son nouveau lieu de travail;
  • vous assurer qu'elle répond aux exigences de Citoyenneté et Immigration Canada relatives au Programme des aides familiaux résidantes.
  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2016-03-11
Portail du gouvernement du Québec